Note utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

DYNAMOS et REGULATEURS sur l'Etafette 1100 et 1300 (R 2132 à R2137)

Différentes montes de dynamos 12v ( moteur type 688 de 1100 cm° et type 810 de 1300cm° )
* Ducellier type 7267 G   (moteur 688 ?) puis   type 7348 et 7349
* Paris Rhone type G10 C14   puis   G 10 C 35   puis G 10 C 58.
Les plus recentes peuvent remplacer les anciennes. Une ducellier peut remplacer une Paris Rhone et vis-versa.

Le régulateur Paris Rhone YD 216 semble adapté à ces deux marques de dynamo. Le Ducellier 8311 probablement aussi.

Les premieres Estafettes R2130 et R2131 étaient en 6 volts: DynamoDucellier 7161 ou Paris Rhone G11 R109 - Régulateur Ducellier 1331 C ou Cibié H27

LES REGULATEURS (12 volts 22 ampères maxi)

Le régulateur est placé derriere le tableau de bord, coté passager


estafetteestafette

Le régulateur a deux fonctions:
1° Disjoncteur conjoncteur:
Quand la dynamo tourne, elle commence à produire un courant dans le petit bobinage d'un relais qui va se coller, ce qui établi la liaison entre la dynamo et la batterie. Le courant qui est produit par la dynamo peut donc aller vers la batterie et la recharger.
A l'arret du moteur, pour éviter que ce soit le courant de la batterie qui passe vers la dynamo (le relais étant toujours collé), un second bobinage de grosse section dans lequel passe le courant "dynamo > batterie", est placé sur le même relais. Mais comme à l'arret le courant change de sens et devient "batterie > dynamo" , le champ magnétique s' inverse et annule celui produit par le petit bobinage. Le relais se décolle et la liaison "dynamo batterie" se coupe.
2° Régulateur:
En laissant passer plus ou moins de courant vers les inducteurs, un second relais, assure le débit de charge de la dynamo en fonction de la tension de la batterie, donc de son etat de charge. Ce relais est très sensible et coupe le courant vers les inducteurs quand la tension est atteinte. Une ou des résistances sont insérées dans le circuit pour assurer la régulation. Un autre bobinage de grosse section, ou passe le courant "dynamo > batterie", placé sur ce relais, régule le débit maximum de la dynamo pour éviter sa destruction .
Panne: La principale panne des régulateurs, c' est une détérioration des contacts de la partie "régulateur" qui provoquent soit une absence de charge, soit un excès de charge

LES DYNAMOS

Ca ne charge pas : ça vient de la dynamo ou du régulateur ?

Après avoir vérifié que la courroie est en place et que les fils de liaison avec la dynamo sont en bon état.
Moteur arrêté: Débrancher le fil de la borne excitation du régulateur et brancher ce fil sur la borne + batterie du régulateur.
(On doit constater un passage de courant, une étincelle, si ce n' est pas la cas, il y a une coupure dans le circuit des inducteurs de la dynamo)
Ensuite > Moteur en marche: si la dynamo fonctionne normalement, elle doit charger à fond
Même sans ampèrmetre, deux indices: le bruit de la dynamo qui change et en allumant les phares, l' élévation de la tension et visible à l'accélération.
probable que dans ce cas la , c' est le régulateur qui a un problème.
Si rien ne change (pas de modification de l'éclairage visible en accélération) c' est probablement la dynamo qui a un problème.

Les Pannes

Mécanique: Roulement / Bague.
Le roulement: faire sauter les rivets à la meule ou au burin. Changer le roulement (généralement 17 x 42 x 12 - 2 cotés étanches de préférence)
Remplacer les rivets par des boulons de 4 mm (écrous vers l' intérieur) - couper l' excédent de vis 1 à 2 mm après l'écrou - mater au marteau le bout de vis contre l' écrou pour empêcher le dévissage.
La bague: Couper la bague avec un scie à métaux afin de pouvoir la sortir facilement ensuite - remplacer la bague (se trouve dans les magasins de fournitures auto ou chez un électricien auto) - Emboîter la nouvelle bague - La bague se lubrifie à l'huile moteur: pas de graisse.
Sur la dynamo Paris Rhone: déboîter la rondelle d'acier et la rondelle en feutre avant de couper- Remonter le feutre légèrement huilé.

estafette

Les Balais (ou charbons): Ils recueillent sur le collecteur de l'induit le courant produit.
C ' est le principal problème des dynamo, qui peut en amener de plus graves.
Ils doivent porter normalement sur le collecteur.: Une fois usés, avant de ne plus porter du tout, ils portent mal, ce qui va provoquer des crachement électriques , provoquer l'échauffement du collecteur et le creuser. L'échauffement va encore s'accentuer et peut provoquer la fonte de l'étain qui soude les fils de l'induit.
L'induit est alors en grand danger de destruction.
Les balais peuvent aussi mal porter quand ils coulissent mal dans le porte balais ou quand le ressort qui assure la pression c'est ramolli.

Généralité sur les balais
Selon leur usage , ils sont de qualité différente, plus ou moins "dur": De tendre (couleur noire) à dur (couleur cuivrée).
Ceux de dynamo sont tendre, pression des ressorts faible (faible intensité de passage de courant)
Ceux de démarreur sont de couleur plus ou moins cuivrée , pression des ressorts forte (grosse intensité de courant).
Un balai cuivré ne convient pas sur une dynamo: usure prématurée du collecteur.
Les ressorts doivent être de pression identique à l'origine.
A l'inverse, un balai trop tendre ne convient pas sur un démarreur (intensité de passage insuffisante: manque de "punch" du démarreur.)
A noter que sur un démarreur un peu mou, la pose de balais plus cuivrés peut lui donner plus de "punch".

L' Induit En tournant dans le champ magnétique produit par les inducteurs, il produit le courant de charge.
Si l'induit est un peu creusé là ou portent les balais, même de façon régulière, il est souhaitable de rectifier le collecteur.
Cette action se fait au tour. Retirer du cuivre jusqu 'a ce que le collecteur soit réguler (plus de creux).
Ensuite il convient nécessairement de fraiser les micas entre les lames du collecteur de 1 mm à 1.5 mm de profondeur. Cette action se fait à l'aide d' une lame de scie à métaux dont les flans ont étés meulés (voir photo). Si ce fraisage n'est pas fait, les balais risque de mal porter sur le cuivre. Et enfin, il faut passer un bon coup de toile émeri très fine et usagée sur le collecteur, pour le rendre le plus lisse possible.
Un petit coup aussi sur l' axe coté bague.

Si l'induit est particulièrement creusé sur 1 ou 2 lames, et de la même façon de l'autre coté, il est probable que l'induit est dessoudé à ces endroits là et qu' il a chauffé. Il faut rectifier le collecteur, mais aussi ressouder les fils qui arrivent à ce collecteur, au moins sur les barrettes en face les creux.
Ces soudures se font à l'etain et avec un bon décapant, à l' aide d' un chalumeau bec de 100 maxi. Je pense qu' un chalumeau à gaz doit faire l' affaire. ne pas trop chauffer le collecteur: chauffer progressivement en déplaçant la flamme pour ne pas faire rougir le collecteur. Eviter de faire couler de l'étain entre les barrettes. Si tel est le cas, couper à la scie l'etain qui déborde pour éviter les liaisons électriques entre les lames.
Généralement ça se passe mieux que prévu. Mais si l'induit a vraiment chauffé, il n' est pas toujours possible de le sauver..

estafette

estafette

estafette

 

Les Inducteurs:  Ils produisent plus ou moins de champ magnétique. Ce qui détermine le débit de l'induit
C' est rare qu' ils grillent, Mais il peuvent être à la masse (défaut d'isolement) ou avoir une sortie coupée. Rien d' insurmontable.
Refaire l'isolement: Il faut se procurer du tissu en ruban appelé "Jaconas" par exemple chez un électricien auto. Devisser les fers d' inducteurs..
Couper le ruban qui existe et enrubaner l'inducteur de la même façon . Si une sortie est coupée, ne pas hésiter à dérouler une spire pour refaire cette sortie.
une fois enrubané, vernir les inducteurs: à defaut, une bonne peinture épaisse fait aussi l' affaire. (Ancun sens à respecter pour remonter les fers d'inducteurs).

estafette

estafette

Informations supplémentaires