Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Une des conditions de la 'survie' d' une estafette est le bon graissage des rotules

Sur l'Estafette, il y a deux sortes de rotules :
Les 4 grosses principales qui sont les pivots des roues avant et 6 autres plus petites assez semblables entre elles pour la direction.
Si ces rotules sont régulièrement graissées, elles ne prennent guère de jeu. Hélas, beaucoup d' estafettes, mal entretenues, présentent du jeu dans ces rotules.
Ces rotules présentent l' avantage d' être toutes démontables et réglables. Donc si le jeu n' est pas excessif il est possible de le supprimer

Graissage (Pour moi, c' est tous les ans au moins)

Avec de la graisse à articulation ou multifonction, dite graisse a châssis avec une pompe graisse. Pomper jusqu 'a faire baver la graisse sur les cotés (essuyer l'excédent)

Porter un soin particulier aux 4 grosses rotules de pivots de roue et aux 2 de direction près des pneus. Les quatre autres: à la sortie de boîtier de direction et les 3 au relais derrière le moteur, plus inaccessibles, sont moins à problème et prennent rarement du jeu. Le graissage du graisseur du relais venant du boîtier de direction se fait en enlevant le bouche trou en caoutchouc à coté du réservoir de lookeed.

Le graisseur frotte sur sur le dessous du plancher de cabine: Il arrive parfois que ce graisseur accroche le caoutchouc bouche trou et même frotte sous le plancher. La solution: retirer ce graisseur et le mettre à un endroit ou le retrouver facilement au prochain graissage.

Pour l' accès aux graissage des rotules de relais de direction, je trouve plus facile de démonter le plancher. Ce qui permet du même coup de vérifier le niveau d' huile de boite et l' état de la cloche en caoutchouc de sortie de levier de vitesse

Rotules de direction: Réglage du jeu (ma procédure)

rotule2

rotuledetail

C' est généralement la rotule coté roue qui prend du jeu. Voila une procédure qui évite d' avoir, en principe, à refaire le parallèlisme ensuite.

-Lever le véhicule du coté de l' intervention. Mettre sur cale. Retirer la roue.
-Dévissage du manchot (procédure précise pour éviter d' avoir à refaire le parallèlisme ensuite)
- A l' aide d' une clé plate ou à molette deviser d' un quart de tour (PAS PLUS: C' EST IMPORTANT POUR LE REMONTAGE) les écrous sur le manchon qui sert à régler le parallèlisme. Les filetages sont inversés: les écrous se dévissent donc dans le même sens. Voir le sens de dévissage pour éviter de le serrer encore plus au lieu de le desserrer. Une fois les 2 écrous débloqués, dévisser lentement le manchon avec une multiprise ou à la main, en prenant soin de ne pas déplacer les écrous. Il faudra sans doute tourner la direction au cours de dévissage. > AU MOMENT PRECIS ou l' un des cotés est complètement devisé, arrêter aussitôt de tourner.

manchons

Si le manchon est resté encore vissé du coté moteur, c' est parfait, ne le tournez plus.
Si le manchon est resté encore vissé du coté roue. Compter et noter exactement le nombre de tours et partie de tour a faire pour le dévisser complèment.
(Ces précautions sont bien sur faites pour retrouver le réglage initial au remontage)

La rotule est maintenant désaccouplée du bras de direction.. Retirer la goupille en évitant de la casser.
A l' aide de la clés confectionnée avec un fer plat, dévisser la partie intérieure, démonter la rotule.

 

Outil fait avec un fer plat

outilrotule

 

Nettoyer la rotule. Vérifier son état. S' il n'y a pas de grosses traces de détérioration des pièces, graisser et remonter la rotule.
Réglage: position la rotule dans sa position normale: orientée vers le bras. Régler à l'aide de la clé spéciale. Le réglage doit être assez serré, c'est à dire que, manoeuvrée à la main, la rotule doit être dure à tourner, mais quant même pouvoir tourner dans les positions ou elle peut être en utilisation. Si un point très dur existe dans une position ou elle ne peut jamais être en réalité, n'en tenez pas compte.
Remonter la goupille. Placer un peu de graisse sur les filetages fin des bras.

- Si le manchon était resté sur le bras coté moteur: réviser le manchon dans la rotule, en rattrapant le filetage exactement comme il été avant.
- Si le manchon était resté du coté roue, le revisser exactement ou il était avant sur la rotule (nombre de tour) et ensuite revisser le bras coté moteur sur le manchon, en rattrapant le filetage exactement comme il était avant.

Revisser à la main ou avec multiprise le manchon, toujours en prenant soin de ne pas déplacer les écrous.
Si le remontage c'est effectué selon cette procédure, en fin de vissage du manchon, les deux écrous arrivent simultanément en butée sur les bras. Si non, il convient de réfléchir à la modification du réglage de ces écrous pour retrouver le réglage initial (même distance entre les écrous).. Ou encore de recommencer l'opération, ou enfin de refaire le parallèlisme.

NOTA: il n'est vraiment pas nécessaire et même contre indiqué de bloquer à mort ces 2 écrous au filetage fin (150). Il y a risque de destruction des filetages. Même si l'un d'eux se devisse, il ne se produit absolument rien.

Vérifier si le jeu a bien disparu totalement: S'il subsiste, c'est que vous n'avez pas assez serré le réglage de rotule: travail à refaire, mais ça ira plus vite cette fois la.... Graisser une nouvelle fois la rotule par le graisseur cette fois ci.

serragedirection

Rotules de Pivot de train avant (Les 4 sont identiques )

pivot

Réglable à l'aide de l'écrou : D'origine, l'ecrou est arrêté de quelques coups de matoir: voir de quelle façon avant de démonter pour vérifier l'etat et graisser.
Repousser le matage pour visser ou dévisser l'écrou. Les deux rondelles élastiques sont nécéssaires.
Après le réglage mater l'écrou de la même façon qu'a l'origine pour éviter son déblocage. Sens de vissage de l'écrou: comme la montre

serragetrainav

Informations supplémentaires