[Acheter] Bien acheter son estafette

Note utilisateur:  / 0

Et voilà , j'ai eu mon permis ou je l'ai depuis longtemps et je cherche un petit van, facile d'utilisation et pas trop cher pour le moment. Voici l'Estafette qui tombe pile poil, celle de l'ancien serrurier de mon village ou celle qui traine dans le champs de mon père.

J'en ai profité d'avoir de bons exemple sur la mienne pour vous faire un petit topo pour bien acheter son estafette.

Tout les fans de vieilles voitures vous le dirons, le mieux, c'est une base saine avec de la mécanique à refaire que l'inverse si vous n'avez pas trop de pépettes, parce que les travaux de carrosserie sont excessivement chers si l'on veut un boulot bien fait et qui tienne dans le temps !

C'est quand même bien d'avoir un contrôle technique parce que certaines pièces coutent bonbons et ne sont pas facile d'accès sur le marché.
- Rotules;
- Cylindres de roue;
- Boitier de direction.
Les jeux sont réglables, mieux vaut quand même que ceux-ci ne soient pas trop excessifs.

Sachez quand même que les anciens disent "ah ça, c'était vendu avec du jeu partout et rouillé avant que le chèque ne soit signé !".

Les moteurs et boites se trouvent facilement et pour 300€, vous pouvez avoir l'ensemble. Une Estafette avec beaucoup beaucoup de kilomètres étant difficile à trouver, dans l'ensemble on s'en sort bien.

En ce qui concerne la carrosserie, voici ce qu'il faut vérifier :

En tout premier lieu, le bac à batterie, en général, il est bouffé par la rouille, l'angle ar correspondant à tendance à suivre.

1


Puisque vous êtes derrière, vérifiez le bas de caisse arrière qui souffre souvent de corrosion.

2


Vérifiez par la même occasion le bas des portes, souvent bien attaqué par le poids des années. Ces portes ne sont pas évidentes à trouver en bon état, elles sont souvent réparées avec du gros scotch à carrosserie ou des plaques rivetées. Sur le hayon, poussez la vitre. Cela va vous permettre de découvrir la rouille cachée derrière le joint. On ne la voit pas jusqu'au jour où en refermant le hayon la vitre se décale un peu...

Vérifiez aussi la position des feux arrières. Si ils ne sont pas symétriques, l'estafette a subi un choc à l'arrière, c'est assez fréquent. N'oubliez pas qu'il s'agit d'un utilitaire. Regardez la tronche des vitos et autres masters qui servent d'utilitaires maintenant... Hum...

3


De la même manière, vérifiez le bas de la porte coulissante.

4

Pour preuve, cette porte présente les signes d'une corrosion active, des coulures de rouille, cloques. Une cloque cache un point de rouille important à traiter en urgence si on veut limiter la casse.

La porte passager et conducteur si elle n'est pas coulissante. Quand vous l'ouvrez, certaines portes "tombent" à cause des charnières qui ont tendance à s'affaiblir. Vérifiez l'état du tour de fenètre. C'est la galère à réparer.

5

Sur ces portes à ouverture classique, si la retenue est cassée, ça donne ça, c'est moins impressionnant que sur une 4l, mais c'est quand même pas très joli et ça ne se remet pas si bien que ça (doucement avec une pince puis un traitement antirouille, la protection de la tôle est affaiblie)

6


Sur la face avant, vérifier qu'il n'y ait pas eu de gros chocs avec un aimant pour détecter le mastique. Ce dernier ne permettant pas à l'aimant d'être attiré aussi facilement.

7


Au niveau des portes, vérifiez l'état du marche pied, les supports se déssoudent et provoquent des trous sur le plancher conducteur (Idem passager si la passagère était une bonne vivante !! ). Puisque vous y etes, regardez sous les tapis si ils existent encore, l'état des planchers. Ce sera utile d'inspecter aussi l'état arrière ! Sous la porte c'est souvent corrodé au point d'y trouver des trous. A voir.

8

Vérifiez que la porte coulissante fonctionne bien, la présence du loquet permettant de bloquer la porte en position ouvert lorsque l'on roule (un freinage important et la porte pourrait se refermer, ce qui est dangereux car on a tendance à poser son pied sur le montant !!).

Les sièges. Ils sont souvent détruits, peu confortables. Pour les fans de l'origine, vérifiez que ce soit les bons, car souvent ils ont été changés !

9

Le rétro est assez fragile, à force d'être rabatu les pates se cassent. Attention à son état. Dans cet état là , il faut une contre-visite.

10

Vous continuerez votre tour en regardant les bas de caisse. Ceux-ci se trouvent en neuf, mais les avoirs d'origine en bon état est un gage de soin de l'ancien propriétaire. Les utilitaires sont malmenés et ces bas de caisses souffrent de cette utilisation. De la même manière, les ailes sont souvent abîmées. A vérifier avec un aimant.

11

12


L'état des flancs est à regarder. Sachez que le transport de marchandise d'un point A à un point B nécessite forcément de tourner à un moment ou à un autre. Du coup ça peut glisser et déformer la tôle des flancs. C'est très difficile à rattraper.

Jettez un coup d'oeil attentif au goutières qui sont aussi (et surtout) le point de soudure entre le toit et la caisse. Ca rouille de peur par là !

13

14

15

Couchez vous et jettez un coup d'oeil sous le van pour matter la structure. Mieux vaut qu'elle soit en très très bon état. C'est un gage de durabilité et de sécurité.

16

Insistez sur les fixations du pot d'échappement etc qui sont autant de niche confortable pour notre invitée la corrosion.

Les passages de roues sont à observer, et faites attention au blaxon tout neuf.

17

18

Enfin, et pour les grands fans de l'origine, faites attention aux modifications irrémédiables...

19

Faites un tour avec le véhicule. La boîte de vitesse est de nature souple, et les vitesses passent bien. L'accélération d'une estafette n'est pas fulgurante, mais reste la même qu'elle soit chargée ou non (boîte très très courte). Dans les montées, attendez vous à une baisse de vitesse.
Testez le jeu dans la direction dans les virages et manoeuvre, ainsi que les rotules. Le jeu dans la direction se teste en tournant le volant. Par exemple les roues ne vont tourner qu'après que vous ayiez déjà tourné le volant d'un quart de tour. Le jeu dans les rotules, c'est un claquement dans les bosses. Un clac clac clac clac répétitif dans les virage, et un cardan va vous lâcher.

Essayez de consulter le dernier contrôle technique de la bête.

Ce genre de véhicule, bien alimenté en huile et en eau, avec un graissage suivi ne pose pas de problême.

Bon achat et bon voyage !!

15

Sous-catégories

  • Revue de Presse

    Tous les articles que l'on a vu sur l'estafette !

    Nombre d'articles :
    9
  • Camping Car

    Toute la doc sur les camping cars ou aménagements d'époque.

    Nombre d'articles :
    3
  • Documentation

    La documentation Estafette.

    Nombre d'articles :
    13

Informations supplémentaires