Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Modifications sur mon Estafette

Au fil des années et des idées, ou en fonction des circonstances. Je n'ai pas cherché à garder ce véhicule en 'origine', mais à l' améliorer. Les amateurs / restaurateurs de véhicules à l' identique de l' origine vont hurler...Les modifications indiquées son celle que j' ai effectuées, elles peuvent intéresser un utilisateur d' Estafette, mais ne prétendent pas être les meilleures

LA CABINE

ESTAFETTE

 

Volant 2 branches d' un modêle 81 (plus léger, plus esthétique) * Montre au tableau * Essuie glace 2 vitesses (de DS19)* Commande d' essuie glace à coté du comodo * Lave glace électrique * Rétroviseur Jour/nuit * Poignée en plastique plus légères * Starter déplacé * Accélérateur à main * Aérateur sur le tableau * Nouvelle boite à gant * Moquette d' habillage de cabine * Doubles joints de portes * Manomêtre de : Ampèremètre - Pression d' huile - Température * Part soleil plus grand * Ouverture de l' aérateur du haut de part-brise progressive * Commande manuelle du ventilateur électrique * Feux de détresse *

LES FERMETURES

touches cles

tiran

 

Le haillon arrière ne s' ouvre que de l' intérieur * La fermeture des 3 autres portes est centralisée, par procédé électro-mécanique: Soit à droite, avec une clés entre les porte, soit à gauche par un systême de clavier (un cache le dissimule) Ce qui présente l' avantage de ne pas être obligé de cacher ses clés et sa commande de porte, dans ses chaussures comme tout le monde, quant on va à la plage se baigner....

L' ECLAIRAGE

exavant feuar

 

* Les phares remplacés par des phares à iode H4 Cibié * Deux relais de phares sont installés pour préserver le comodo * Un dispositif permet de savoir si une lampe est grillée Voir doc sur la modif * D'origine un seul feu faisait office de catadioptre et lanterne-stop-clignotant. Maintenant il y a 3 feux séparés + le catadioptre * Les stops (en haut) ne s'allument plus après pression du maître cylindre, mais dès le 1er centimètre d'appuie sur la pédale de frein ( donc plus tôt). >> Le pare-choc a été relevé, avec l'espoir de moins passer sous les pare-choc AR des voitures modernes

LA PEINTURE

....Attention, les puristes vont hurler...Comme cette estafette couche dehors depuis 36 ans, elle a subit déjà pas mal de liftings ..Et je la repeint de la façon la PLUS ECONOMIQUE, par petites parties ,avec une retouche au printemps. j'utilise de la peinture avec durcisseur, couleur Renault Blanc 319, que je fais faire chez Auto-Distribution. Jusque la, tout est normal...Mais je fait faire de la peinture type 'Industrie' qui est moitié moins chère de celle 'automobile'. Le durcisseur est différent aussi. Cette peinture, de même teinte, est peut être un peu moins brillante. Et je la repeint.. au pinceau. Avec des pinceaux les moins chers: ils sont perdus après l'utilisation. Et le résultat, si l'on s'applique, n'est pas si mal. En retirant les lunettes ,c'est même parfait. Et il n'y a pas besoin de mettre dedans du diluant comme au pistolet. Et il n'y a pas de peinture perdue comme au pistolet. Et il n'y a pas besoin de cacher les vitres comme au pistolet. Un pot d'un kilo dure des années. Les pare-chocs sont passés par de multiples couleurs: gris métallisé, couleur du toit, etc.. maintenant c'est la même couleur que la carrosserie: c'est la mode. Les enjoliveurs de phares sont aussi de même couleur. Chromés ou peints? J'ai les deux choix, et finalement , je préfère les peints

LA ' CIBI '

Le TX présent et un Super-Star 360 , AM-FM-BLU., appareil très complet. Le 27 méga, avec l'avènement du téléphone mobile et d'Internet est passablement passé de mode. Cependant, ce moyen de communication très économique est parfois très performant , particulièrement en mode BLU quant la propagation des ondes d'été est la, reste un accessoire très intéressant pour un camping-cariste. Communications entre deux véhicules qui se suivent ou avec le domicile, ou avec des copains. Et le fait que les fréquences soit de moins en moins utilisées permet actuellement un usage plus tranquille que par le passé ( les perturbateurs qui gâchaient les fréquences cibi ont du se reconvertir dans l'expédition de virus sur Internet...). Avant une acquisition, il faut savoir que seul un TX équipé de BLU (bande latérale unique) permet d' espérer faire des communications de longue distance (DX). Des infos plus complètes ? me contacter.

DIVERS

abat1 abat2

 

estafette

Quant il pleut, si la porte latérale est ouverte, l'eau pénètre à l'intérieur * Cette abattant (un bout de toit) évite ce problème * Un marche pied escamotable

LE GAZ : Une bouteille 'Camping-gaz' placée dans le coffre ou était la batterie. Une autre plus petite est emportée en dépannage. Des tubes en cuivre amênent le gaz au chauffe-eau, au frigo, au réchaud et au chauffage. Tous ces appareils sont équipés d'allumeurs piezo ou électrique

DIVERS: Antiparasitage radio: à l'intérieur du capot moteur une feuille d'alu ménager est collée et mise a la masse * RETROVISEUR: Réglage possible avec le papillon ajouté* AERATEUR de haut de pare-brise: Un petit caoutchouc devant le trou d' évacuation évite l'entrée d'eau par ce trou en cas de forte pluie *

LE CHAUFFAGE: Il est satisfaisant, le véhicule est bien isolé. Mais en été, coupé, il a tendance à continuer à chauffer. J'ai placé un robinet d'arrêt (de plomberie) sur une des durites. Une manette dans l'habitacle permet de l'actionner. Du coup, c'est de l'air frais en plus qui arrive en été quant on ouvre le volet d'air chaud

capot estafette trou

ESTAFETTE

ESTAFETTE

 

LE DESSOUS

ESTAFETTE

 

L' ECHAPEMENT: L'échappement d'origine (un pot à l'avant ) a été remplacé par 2 pots qui étaient à l'époque du remplacement les moins chers du marché: Un pot de BX et un détente de Super5 . Le fait que je possède un chalumeau oxhydriques m'a facilité la modification des tubes. Le bruit d'échappement est évidement très amorti.

COFFRES: Un coffre accessible de l'intérieur, sous l'emplacement du lit plié, contient les pièces détachées (voir check-list) * Un autre coffre à l'avant , accessible sous les pieds passager, contient le vase d'expansion et différents objets: tuyaux eau, rallonge électrique, câble remorquage etc..

LE CHARGEUR simple, fabrication OM: Un transfo 220/12 V-Pont de diode 20 A-relais, le tout enfermé dans une boite à gâteau en fer blanc dont le couvercle et rendu étanche par un complète soudure à l'étain. (Car beaucoup de projections à cet endroit)

LE CRIC Quant le véhicule prend de l'age, le cric d'origine a une fâcheuse tendance à plier les bas de caisse, voir il lâche complêtement. * Pour quelques kilos de plus, j'emporte à sa place un petit cric rouleur: c'est mille fois plus sur. J'ai retiré les roulettes et emporte quelques planches en chêne (actuellement des lame de parquet) que je place sous le cric: c'est beaucoup plus stable sur terrain mou. Le cric fixé sous la caisse est accessible même les 2 roues à plat.

LES RESERVOIRS: Réalisés en zinc, à la taille de l'espace disponible entre les longerons et traverses .Pour l'eau: hauteur 19 cm. contenance environ 80 litres, la pompe immergée dans un décrochage à l'arrière et du modêle le plus simple (actuellement 13 euros chez Conrad). Pour l'eau usée, contenance de 30 litres .

LE MARCHE PIED est escamotable par un systême de double compas. Les barres inox sont des glissières de panier de lave vaisselle....Un contacteur déclenche un biper si le marche pied n'est pas replié quant le contact est mis.

LES TOLES ALU placé aux arrondis arrières évite les importantes projections d'eau dans la structure arrière.

LE ' BLAXON' pour insonoriser et protéger. Toutes les tôles sont couvertes d'insonorisant. Recto-verso pour le plancher de cabine. Egalement l'intérieur des portes et les parois du fourgon. Après plusieurs marques utilisées, j'ai trouvÃé que le plus facile a mettre en oeuvre, ne coulant pas a la pose, stable est le Holts.

LA CALANDE: A été remplacée par la dernière version, En bas ,3 nouvelles ouvertures ont été découpées, la TRAPPE sur le haut de calandre: Fermable de la cabine: Indépendante de l'entrée d'air vers le radiateur, elle permet une entrée d'air frais vers le haut moteur, le carburateur. Elle permet aussi dès l'arrêt d'évacuer l'air chaud du haut moteur en créant un courant d'air: c'est spectaculaire.

LES BAS DE CAISSE: Les bas de caisse rouillent et 'touches' facilement . En changer est cher à l'achat et pas si facile à faire, même avec un chalumeau. J'ai adopté la procédure suivante pour les refaire: achat d'une grande plaque de tôle d'alu de 1 mm d'épaisseur. Découpage de l'ancien bas de caisse à la disqueuse ,mais en gardant quelques centimètres en haut. Découpage et façonnage a la main d'un nouveau bas de caisse en alu ,en trois parties, car c'est dur de faire toute la longueur d'un coup. Le pliage est facile à réaliser au bord d' une table par exemple. Fixation à l'aide de rivets pops. Voir le Resultat

LA MECANIQUE

ESTAFETTE ESTAFETTE

LE REFROIDISSEMENT: Après différents montages, (deux radiateurs l'un devant l'autre, ensuite un radiateur de R5) la version actuelle de radiateur et d'un modêle 81, plus grand que le précédent , avec ventilateur électrique * Un ventilateur mécanique en plastique , sans son carter, a été adapté * Le moteur du ventilateur est alimenté par un relais, pour éviter une panne de mano-contact * Un inter peut mettre en action le ventilateur préventivement * Le vase d'expansion est remplacé par un transparent * Un thermomètre dont la sonde est sur la culasse (plus fiable que sur le circuit) et un témoin de fonctionnement du ventilateur complètent le dispositif .

L' ELECTRICITE : La dynamo a été remplacée par un alternateur 50 ampères * Un régulateur électronique a remplacé le régulateur mécanique de cet alternateur * La batterie a été placée derrière le siège conducteur: gain de poids sur les câbles et aussi moins de chute de tension au démarreur -Et qui permet aussi un accès rapide à la cosse 'robinet de batterie' * Un chargeur fabrication OM est installé sous la caisse (dans une boite étanche) * Un voltmètre précis permet de connaître l'état de charge de la batterie (utile à l'escale) * Je n'ai pas trouvé utile de placer une deuxième batterie, un contrôle de la tension est suffisant pour éviter la panne de démarrage . Et cette estafette possède encore une manivelle qui peut toujours s'adapter sur les suivantes.

L'ALLUMAGE:
Adaptation d'un allumage assisté par electronique, K2543 vendu chez Conrad, ce qui reduit considérablement l'usure des contact et permet un démarage plus franc. La reduction de consommation annoncée n'est pas facile à constater.

LES COURROIES: A l'origine : une seule courroie * Ensuite deux courroies, une pour la pompe et le ventilateur, une pour l'alternateur * A la suite d'un problême de grippage de la roulette de tendeur, j'ai supprimé ce tendeur et remis une seule courroie : Légèrement moins de perte de puissance, mais risque de problème de patinage en charge maxi de l'alternateur * Pose d'une poulie d' alternateur plus grande: Il n' y a pas nécessité de charger à fond au ralenti c'est màme un léger problème à froid * Un inter permet de couper la charge au départ à froid
Mai 2005, je remonte le système à deux courroies: trop de problèmes de détente et patinage de la courroie unique.

LES FREINS: A l'origine des cylindres et mâchoires AV Bendix , freinage non assisté * Ensuite adaptation des freins assistés d'un modêle 81, ce qui a rendu nécessaire le remplacement du berceau AV complet , des flasques , cylindres et garnitures AV * des canalisation ...etc.* Le systême assisté à double circuit présente l'avantage de réduire l'effort sur la pédale: freinage plus incisif dès le début du freinage, sécurité du double circuit * MAIS : pour la sécurité: si le moteur tombe en panne dans une descente: plus de frein pour s'arrêter. MAIS: J'ai pu faire la comparaison avec une 2136, non assistée, et bien, au contrôles techniques c'était la non assistée qui avait un freinage un peu plus efficace * Je pense parfois à un systême avec deux maîtres cylindres simple, l'un pour les garnitures AV de l'avant et l'autre pour les garnitures AR de l'avant et du train arrière. Et supprimer l'assistance. Il faudrait modifier la course de la pédale et plusieurs choses, garder deux réservoirs. Il y aurait la une véritable sécurité d'utilisation...Il faut dire que j'ai eu une fois un maître cylindre qui a lâché brutalement, ça fait drôle: heureusement c'était à Amboise, ce n'était pas dans la descente du Galibier...Mais j'y pense toujours un peu.

LE CARBURANT : J'utilise indifféremment du plombé et du 98 , la différence éventuelle de vitesse de ralenti se corrige avec l'accélérateur manuel * Un filtre a essence a été placé en sortie de réservoir * Un réservoir supplémentaire de 30 litres environ a été fabriqué et installé devant le réservoir d'origine, dans l'espace perdu au dessus de la roue AR droite. (Travaux de tôlerie à faire avant).Ce qui ne change en rien l'espace intérieur; La liaison entre les deux réservoirs se fait par une grosse durite. un autre tuyau est placé en haut entre les réservoirs pour équilibrer les pressions. Il y a donc environ 65 litres de carburant. Ce qui change beaucoup l'autonomie du véhicule. Ou il fallait un plein tous les 200 kms pour avoir une réserve de 10 litres, un plein permet maintenant de faire 500km avec une même réserve. La lecture de la jauge est faussée, mais redevient précise lors des 20 derniers litres.

LA POMPE A ESSENCE: Sur les modèles de moteurs anciens possédant un large trou pour la pompe, et non pas un piston qui sort du bloc moteur, le pompe a aux fil des ans une fâcheuse tendance à laisser fuir de l'huile de plusieurs endroits.* L' entretoise' bakélite' d'environ 5 mm d"épaisseur se déforme: je l'ai remplacé par une plaque d'alu de la même épaisseur * Les joints de chaque coté de cette plaque sont remplacés par du joint plus gros * La pompe se déforme pas mal: la portée n'est plus droite: je l'ai rectifié , après avoir démonté la commande, sur de la toile émeri * L'huile fuit par les trous du dessous de pompe: Ils sont bouchés avec des vis Parker courtes vissées dans l'alu de la pompe * La fixation par les 2 boulons placés hauts étant la cause de la déformation, j'ai fait une patte en fer plat épais qui vient plaquer le bas de la pompe vers le bloc moteur. Un trou de 8 qui se trouve quelques centimètre plus bas sur le bloc permet sa fixation. (Donc un système assez ressemblant à la patte de fixation du delco).* * Je ne pense pas souhaitable de remplacer le tuyau d'essence entre pompe et carbu (si c'est le modèle fin et transparent) par un tuyau plus épais en caoutchouc: il me semble que le risque de vapor-lock est supérieur.

LE LEVIER DE VITESSE: Il vibre et fait du bruit ? Je l'ai réduit de longueur de pas loin de 10 cm (Il était déjà plus court que sur les modèles précédents).J'ai enfilé dessus un tuyau de caoutchouc noir et mis un pommeau en caoutchouc: Ca ne vibre pratiquement plus, moins de bruit et de plus c'est beaucoup plus pratique à utiliser, la main tombe mieux dessus. C'est encore plus évident avec les anciens leviers très long ou il faut lever le bras vers l'arrière pour saisir le pommeau. Et pour tout vous dire, j'ai enlevé le pommeau et je trouve que c'est encore mieux sans.

LA BOITE DE VITESSE: LA 3° DECROCHE DANS LES DESCENTES ? C'est en descendant le Col d'Aspin que je me suis dis qu'il fallait faire quelque chose, une main sur le levier dans les lacets, c'était plus possible. J'ai trouvé une solution acceptable sans démonter la boite en réalisant en 1997 une sorte de verrou qui tiens le levier de vitesse en position 3° , avec deux fers plats et un ressort : Voir fabrication les 2 photos suivantes (remarquer aussi la nouvelle position de la bobine et aussi le 2° reniflard qui va au filtre a air, l'accélérateur manuel, la sonde thermostat)

ESTAFETTE ESTAFETTE

ESTAFETTE

LE MOTEUR

Celui d'origine de la 2137 de 1969 est le 810.01 de 7 CV fiscaux, 1289cm3 qui a remplacé le 688.01 de 1108 cm3. Un différence sensibles de couple et de puissance est apparue avec ce moteur, mais la grande lacune des estafette vis à vis des autres utilitaires de l'époque reste toujours la faible motorisation. Une des diverses solutions pour remédier en partie à ce probléme est l'adaptation d'un moteur de 1400 type 847 A , qui fut monté sur la R18 , la Fuégo et le premier Trafic. L'adaptation ne pose pas de gros problèmes sur les modèles équipé du moteur 810.01: le volant moteur et fixé par le même nombre de boulons sur l'embiellage, ce qui n'est pas le cas sur les modèles plus anciens: il faut alors trouver un volant moteur à 7 trous. Pas d'autre problème sur l'embrayage et la boite. Fixations avant identiques aussi. Si le choix de garder le carburateur (aucun réglage à effectuer, autre que le ralenti) et la pipe d'admission/ échappement d'origine, une légère différence de taille des trous de culasse ne semble pas poser de problème. La pompe à eau, les poulies, le delco s'adaptent parfaitement. Le comportement d' une estafette équipée de ce moteur est très différent, pas tant par le gain de vitesse de pointe, qui est réelle, mais qui est limitée par le rapport de boite courte pour cause de sur-régime, mais par la sécurité apportée par le couple supérieur, qui rend les accélérations plus franches, les dépassements (si, si c'est possible...les voitures d'avant 1928, les vélos, les tracteurs etc. ..) nettement plus sur et aussi le fait que les cotes ou il fallait passer en 3° et ralentir encore pour ne pas être en sur-régime, c'est fini: ces cotes la se passent sans diminution de vitesse.. La consommation de carburant n'est pas modifiée.

SUPPORT de ROUE de SECOURS - VUE DU MOTEUR

A l'arriere . Une solution avec du fer plat de 25 x 5 mm. Le bas de porte est fixé au plancher par un écrou papillon pour rendre l'ensemble plus rigide

Vue du moteur , radiateur enlevé: Sur cette photo, c'est encore le système à une seule courroie. Voir le ventilateur de R18 en plastique, beaucoup moins lourd et plus performant que celui d'origine. Voir aussi l'emplacement du robinet de chauffage ajouté

ESTAFETTE ESTAFETTE

 

Tendeur de courroie: Vous avez remarqué, pour tendre la courroie il faut trois mains: une pour la clés de serrage, une pour l'autre clés pour éviter que ça tourne derrière et une troisième pour tendre la courroie avec un levier entre le bloc et l'alternateur....Avec ce petit montage, une seule main suffit...

ESTAFETTE

 

Et derniere modification en date de avril 2006, la pose d'un second tiran pour tenir le haillon arrière ouvert

ESTAFETTE

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

"L'aménagement que nous vous proposons a déjà vaillamment rempli son contrat : à nous procurer des vacances agréables ! ... et les moins chères possible. Il est bon de noter en outre que ce n'est pas un engin encombrant et inutile en dehors des vacances, car il sert de deuxième véhicule bien pratique pour l'utilisation courante.

estafette

Aménagement exterieur

Le véhicule d'origine est un fourgon normal acheté d'occasion. Il a donc fallu le vitrer : les vitres sont récupérées à la casse ainsi que leurs caoutchoucs d'étanchéité permettant leur montage. Les ouvertures sont découpées dans la tôle à la scie sauteuse (le bruit est effroyable, mais avec des lames spéciales, c'est le moyen le plus sûr et le plus rapide).
La roue de secour est tout simplement fixée par deux fers plats boulonnés sous le plancher du véhicule. En cas de crevaison, c'est peu pratique, mais il faut débarrasser au maximum à l'intérieur de l'Estafette.
La tôle de protection de la portière coulissante est démontée.
Repeindre si nécessaire le véhicule intérieurement et extérieurement d'une couleur claire de préférence pour assurer un protection efficace contre la chaleur.

Aménagement intérieur

La cabine est entièrement isolèe phoniquement par du feutre de 30mm d'épaisseur, protégé lui-même par une toîle de jute. Les sièges sont recouvert de housses.

Isolation du fourgon

Le côté gauche est revêtu intérieurement par un panneau en isorel dur de 4mm d'épaisseur, fixé par vis "Parker" sur les nervures verticales du véhicule. Bourrer de laine de verre avant la fixation. Ce revêtement va jusqu'au logement de la portière à glissières.

La banquette

(fig 1)

Elle est construite en planches de sapin de 20mm d'épaisseur et vient en butée contre le revêtement isolant. Cette banquette est munie sur le dessus d'un couvercle en sapin de 20mm, monté sur charnières et recouvrant trois coffres. L'un de ceux-ci renfermera les planchettes de sapin qui, posées entre la banquette et le placard situé de l'autre côté, formeront un lit de dimensions 1780 x 1300 mm.
Ces planches sont maintenues par un liteau de 40 x 15 mm en chêne, cloué sur l'avant du coffre.
Les coffres 2 et 3 sont plus profonds que le coffre 1, car ils viennent en dégagement du passage des roues arrière gauches.
Clouer sur ces deux coffres, à l'arrière du couvercle, une planche en sapin de 20mm.
La banquette reçoit un cousin en mousse de dimension 1780 x 650 x  100mm, et trois dossiers également en mousse ; chacun de dimensions : 590 x 320 x 100mm. Ces dossiers posés côte à côte du coussin, forment un matelas très confortable pour deux personnes.
La fixation de la banquette est assurée par deux vis de 8 solidaires du passage des roues, et deux écrous papillon ; le démontage est donc très rapide.

L'éclairage

Il est obtenu par une ampoule de 12 volts - 8 watts, dont la douille est pendue à une patte rivetée sur la tôle du toit. La sortie se fait sur une fiche mâle ; de cette façon une ralonge ordinaire permet d'utiliser l'ampoule comme balladeuse.

L'eau

Une réserve d'eau de 20 litres, munie d'un robinet à sa base est assujettie par sandow derrière le fauteil du passager. A l'arrèt, ce récipient peut être suspendu dans l'Estafette à un crochet en tôle d'aluminium riveté au toit et situé au dessus de la cuvette en plastique, de sorte que le robinet coule normalement dans celle-ci.

Le gaz

Deux bouteilles de 3kg "camping-gaz" assurent une autonomie de deux semianes environ pour le réchaud et le réfrigérateur. Elles sont placées dans le meuble contenant le réfrigérateur.

estafette Les coussins positionnés sur le couvercle des coffres ; au dessus l'étagère de rangement.
estafette estafette
Le couvercle des trois coffres en position levée.

estafette

estafette

Remarquez la réserve d'eau située derrière le siège du passager. Remarquez la fixation de la table de camping et la fixation du réservoir d'eau.


estafette
Installation des planches centrales pour l'installation du lit.

estafette L'heure de la lecture, confortablement installée sur les coussins.

estafette Le lit est installé, les rideaux tirés ; bonne nuit !!

estafette

estafette

estafette
La réserve d'eau en place au dessus de la cuvette. Mise en place des housses sur les sièges.

estafette

estafette

L'installation électrique. Les ouvertures permettant d'accéder aux placards.

estafette

estafette
Remarquez la mise en place de la serrure à barillet sur la porte coulissante. Le réfrigérateur à sa place dans le meuble.


estafette


Finition

L'intérieur de la porte coulissante est garnie d'un panneau en isorel. Il est conseillé de monter sur cette porte une petite serrure à barillet permettant l'ouverture de l'extérieur, aménagement qui s'est avéré très pratique.
Toutes les parties en bois ou en fibres dures sont badigeonnées de trois couches de vernis glycérophtalique. Les panneaux de fibre dure traités de cette façon prennent une couleur brun très foncé qui se marrie très bien avec la couleur claire du sapin.
Les coussins de la banquette et les trois dossiers dont recouverts de tissu d'ameublement. Ces mêmes étoffes servent pour la confection des rideaux. Ces derniers peuvent coulisser sur des tringles maintenues de part et d'autre de chaque glace par deux crochets rivetés sur la tôle de la carrosserie.

Meuble bas

(fig. 2)
Il est situé à l'avant des trois coffres et sa fronction essentielle est de contenir un réfrigérateur "camping-gaz" s'ouvrant par le haut. Il a donc été conçu en fonction des dimensions de l'appareil que nous possédons. Il reste un vaste espace sous le réfrigérateur permettant le rangement d'accessoires.
Ce meuble est constitué d'un bâti en sapin assemblé par tenons et mortaises. L'habillage est en panneau de fibre dure de 4mm d'épaisseur.
Les deux portes en sapin de 20mm s'articulent grâce à des petites charnières en plastique. leur fermeture est obtenue par un bouton rotatif farbiqué à partir d'un tasseau de chêne.
La fication sur l'ossature de l'Estafette se fait par vis "Parker".

Les placards

(fig. 1 et 3)
Ils sont situés sur le côté droit du fourgon et formés par un bâti à trois étages en tasseaux de sapin de 20 x 20 habillés par des panneaux d'isorel de 4mm. L'étage supérieur forme coffre et peut contenir le réchaud de camping ainsi qu'une cuvette en plastique placée à l'avant. Pour le confort et l'esthétique, le champ supérieur du panneau avant est coiffé d'un profilé en sapin arrondi sur le dessus.
Sous la cuvette, l'accès aux deux étages des placards, situés sur l'avant du passage de roue droite est rendu possible par deux ouvertures rectangulaires fermées par deux panneaux amovibles dont le maintien en position de fermeture est obtenu par deux boutons rotatifs en chêne, fixés par des vis à bois TFR de 6 x 40.
Ces placards constituent deux logements idéaux pour le rangement de la vaisselle et du casse-croûte.
Prévoir également à la bonne hauteur deux petits supports en chêne fixés par deux vis à bois ; ce sont deux tasseaux portant chacun une rainure horizontale dans laquelle on peut engager le bord de la table de camping. Deux goupilles verticales de 4mm de diamètre s'engagent dans deux trous percés dans la table et donnent une fixation solide. De cette façon, il devient possible de rouler avec la table de camping montée. Fixer par vis sur l'avant et à hauteur de la séparation des deux placards, un tasseau de 40 x 15, en chêne, faisant vis-à-vis à celui fixé sur les coffres, pour le maintien des planches du lit.

L'étagère supérieure

(fig. 1 vue arrière)
Une étagère, parfaite pour le rangement de vêtements, est montée au dessus de la banquette, sous le toit du fourgon.
Elle est formée d'une planche en isorel de 4mm, de dimensions 1850 x 350mm, fixée à l'arrière par vis à tôle sous la nervure métallique horizontale et maintenue à l'avant par trois tringles de 5mm de diamètre, rivetées au toit par leur extrémité supérieure. L'extrémité basse traverse la planche d'isorel et est pliée en équerre.
Pour prévenir la chute des objets rangés, cette étagère est bordée sur les trois côtés par une latte en sapin, de section 45 x 25mm.

Rangements divers

Un panneau en isorel dur, de dimensions 560 x 400 x 4mm, est fixé derrière le siège du passager ; l'emplacement entre siège et panneau sert ainsi pour le rangement.

L'aération

Le panneau arrière du fourgon situé au-dessus des deux portillons arrière., peut-être maintenu entrebaillé par une patte métallique vissée. Ce systême assure une aération convenable en toute occasion.

Matériel utilisé

- Panneau de fibre dure de 4mm d'épaisseur, 6mm²
- Planches rabottées en sapin de 20mm, 5mm²
- Tasseaux de sapin de 15 x 20, 10 mètres.
- Tasseaux de sapin de 25 x 35, 5 mètres.
- Tasseaux de sapin de 25 x 45, 12 mères.
- Tasseaux de chêne de 40 x 15, 3.6 mètres.
- Revêtement de sol en plastique, 1.55 x 2.50 mètres.
- Laine de verre de 30mm d'épaisseur, 2mm².
- Feutre d'isolation, 3mm²
- Mousse de polyester, 1.78 x 1.30 x 0.10 mêtres.
- Tissu d'ameublement de 1.20 mètre de large : 11 mètres.
- 1 réchaud à gaz.
- 1 réfrigérateur à gaz.
- 1 réserve d'eau de 20 litres.
- 1 cuvette en plastique.
- 1 table de camping de 1000 x 600.
- Petit matériel électrique.
- Quelques boulons, vis à bois et vis "Parker"
- Vernis polyester (environ 1 kg)."

Informations supplémentaires